1 In 6ème/ cycle 3/ Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent

Comment établir des relations de parenté entre les êtres vivants

Certains animaux ont l’air assez “proches” les uns des autres : comme le chat et le chien. En revanche d’autres semblent assez différents et éloignés comme la limace et le chat.

Pour classer les êtres vivants, les gens peuvent utiliser des critères différents :

-certaines personnes peuvent choisir de les classer selon leur mode de déplacement (ex : voler, ramper, nager…)

-d’autres peuvent utiliser le milieu de vie (par ex. dans l’air, sur terre, en mer…)

-mais en SCIENCES on utilise les caractéristiques physiques pour classer les êtres vivants.

•Dans notre exemple (en classe) sur les animaux de la ferme :

-on peut regrouper la vache, le chien et l’âne car ils ont un squelette interne, quatre membres et des poils et des mamelles,

-l’oie peut être mise à part car elle possède des plumes (et non des poils),

-la coccinelle et le doryphores sont regroupés tous les deux car ils possèdent un squelette interne, six pattes et des antennes.

voir documents du manuel p72-73 et pistes de travail

voir activité : Classer les êtres vivants d’après les caractères qu’ils possèdent en commun grâce au logiciel PHYLOBOITE. (→lien activité)

A retenir :

On peut établir des relations de parenté entre les êtres vivants : plus les espèces partagent de caractères (=attributs) en commun, plus elles sont proches parentes.

Ces relations parenté peuvent être représentées sous deux formes différentes :

-les groupes emboîtés,

-les arbres de parenté (les nouveaux caractères sont placés sur les branches de l’arbre)



Pour passer des groupes emboîtés à un arbre de parenté (et inversement) :

les nouvelles branches correspondent à de nouvelles boîtes et les noms des boîtes correspondent aux noms sur les branches (= nouveaux caractères).

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Le vivant et son évolution. Les missions de Larry – Le petit lama
    13 November 2018 at 19 h 30 min

    […] Classer les êtres vivants et établir des relations de parenté. […]

  • Leave a Reply